« Histoire des textes/histoire de la pensée »

Discours de la servitude volontaire

Estienne de la Boétie

Jeudi 3 mars 2011 // COLLECTION
Histoire des textes / histoire de la pensée

William Blake & Co. Edit., mars 2011.
Édition nouvelle.
ISBN : 978-2-84103-184-9 – 92p. – broché – PTTC : 14 €

« Ce sont donc les peuples mesme qui se laissent ou plustost se font gourmander, puis qu’en cessant de servir ils en seroient quittes, c’est le peuple qui s’asservit, qui se coupe la gorge, qui, aiant le chois ou d’estre serf ou d’estre libre, quitte sa franchise et prend le joug ; qui consent à son mal, ou plustost le pourchasse ». C’est là que j’ai trouvé, vers mes vingt-cinq ans, la meilleure description des logiques de la tyrranie, comme le secret scandaleux de la solidarité des victimes et des bourreaux : « D’où a il pris tant d’yeulx, dont il vous espie, si vous ne les luy baillés ? Comment a il tant de mains pour vous fraper, s’il ne les prend de vous ? Que vous pourroit il faire, si vous n’estiés receleurs du larron qui vous pille, complices du meurtrier qui vous tue, et traistres à vous mesmes ? »