Architecture des lieux de chasse en Gironde

Jean-Pierre et Danièle Madaule

Mercredi 1er septembre 1993 // COLLECTION
Art et Arts

2905810939 — 96 p. (22x24) broché — 18,30 € — Tirage 3000 — Disponible

« Tonnes, cabanes, pantes, palombières, pylônes témoignent de la variété des traditions de chasse en Gironde et sont autant d’expressions des constructions que peuvent générer les chasses à poste fixe. Pour qualifier ces constructions, le terme d’architecture peut paraître excessif et pourtant il s’agit bien d’architecture : volumes et formes variés, matériaux mis en forme manuellement, pour la plupart empruntés au milieu environnant, fonctionnalité des espaces.
Lieux de l’attente, les espaces définis répondent à une fonction élémentaire (abriter), à une fonction d’usage (camoufler) et à la convivialité. Au fil de l’activité et des amitiés nouvelles, les espaces construits se modifient et se transforment. Il s’agit bien là d’architecture vécue et partagée. »