L’atelier de Jean-Paul Michel

Le préau des collines, n°10

Mardi 18 août 2009 // Événements

ISSN : 1623-9113, ISBN : 9782914945943 – 356 p. broché – 22,00 € –

« Jean-Paul Michel...Une voix unique dans la poésie de ce temps. Incarnée. Grave. Son flux, son reflux, pour moi, une mer. Je ne saurais plus en dire. »
Jacques Le Scanff.

L’atelier de Jean-Paul Michel :
Jacques Abeille, François Athané, Auxeméry, Gabriel Bergounioux, Pierre Bergounioux, Michael Bishop, Richard Blin, Pascal Commère, Christian Ducos, Francis Dupouy, Éric des Garets, Lahouari Ghazzali, Tristan Hordé, Pierre Lafargue, Marc Le Gros, Monchoachi, Michel Mourot, Yves Di Manno, Frédéric Mora, Gabriel Mwènè Okoundji, Pierre Ouellet, Vincent Pélissier, Daniel Puymèges, Christophe Van Rossom, Pierre-Yves Soucy, Chantal Tanet, Serges Tzvetkov, Francis Wybrands.

Première partie : Inédits et introuvables « Comment la douleur ferait-elle image ? », demande celui qui parle.
(1978/79 - 1981) « Je lis Hölderlin comme on reçoit des coups »
(1980) « Ce que peut un beau visage »
[ Mémoire de Jehan Mayoux ]
(2004) « Pensant à Klee, peut-être, ... »
Poème dédié à la mémoire de Jean-Marie Pontévia
(1982) « Quand on vient d’un monde d’Idées, la surprise est énorme... »
(Prague, 1990) « L’admiration, le fondement ; (...) l’ignorance, le bout. »
(Montaigne, 1994) « En art, je crois... »
(2000) « Chacun des traits de cette vie d’exception fut, avec soin, choisi. »
[ Pierre Molinier ]
(2000) « La chose même »
[ Pierre Bergougnioux, B 17-G ]
(2002) « Une leçon de chant »
[ Beñat Achiary ]
(2004) « Réponses à un questionnaire reçu de Madrid »
(2006) « La vérité, jusqu’à la faute »
Vient de paraître
(2007) « Pascal avec Bataille »
[ Réponse à la question : « Qui est vivant ? » ]
(2007) « Donner pour être »
[ Yves Bonnefoy, Goya, les peintures noires ]
(2007) « Aurions-nous dû demander pardon ? »
(2008) « Payer pour voir » Entretien avec Eric des Garets
(2008) Deuxième partie : Rencontres, lectures, témoignages Jacques Abeille
Un rescapé de l’enfance Pierre Bergougnioux
Printemps 66 Michel Mourot
Du tam-tam des brasiers à la fraîcheur (seconde) de l’éclat Daniel Puymèges
L’églantine et les zèbres baroques Marc Le Gros
Jean-Paul Michel, solaire et clandestin Serge Tzvetkov
Vies parallèles, vies croisées Chantal Tanet
Portait de l’homme en noir Michael Bishop
Une Résurrection d’art
Notes sur les Carnets de Jean-Paul Michel Richard Blin
Un artiste de la vie Pierre Ouellet
« Une hiéroglyphie sauvage »
Forban de la langue Monchoachi
« La parole (qui) sauve » Yves di Manno
« Une image initiale »,
salut à Jean-Paul Michel Pierre Lafargue
Que, par le Poème, de jeunes Tigres accomplissent leur Destinée innocente Pierre-Yves Soucy
L’épreuve du réel
Sur la poésie de Jean-Paul Michel Fédéric Mora
Une brûlure
Notes sur « Défends-toi, beauté violente ! » Gabriel Bergounioux
« La poésie élève une objection » Gabriel Mwènè Okoundji
« Une simple intention d’exister dans la dignité, la densité et la franchise... »
Lettre à Jean-Paul Michel Francis Wybrands
« La parole vient se poser comme ce que l’on n’attendait pas. »
(Les retenues de la lecture) Auxemery
Legenda Tristan Hordé
« Sortir du cadre » François Athané
Axiomes pour Jean-Paul Michel Pascal Commère
« D’ajasses ou de pies, c’est de guenilles que tout commence... » Vincent Pélissier
D’un geste d’écriture
(à propos de « placer l’être en face de lui-même ») Christophe Van Rossom
Je lis Jean-Paul Michel comme on reçoit des coups L. Ghazzali
Là où échoue la langue éclot la poésie L. Ghazzali
« La nostalgie de l’être est la structure même du signe »
Entretien avec Jean-Paul Michel