Cinquante et un poèmes, Édition bilingue

William Butler Yeats, traduit par Jean Briat

Dimanche 1er novembre 1998 // COLLECTION
Les classiques de notre bibliothèque idéale

284103075X — 246 p. (15,5x24,5) — 24,40 € — Tirage — 2° édition Disponible

« De notre confrontation avec les autres, nous faisons de la rhétorique ; mais de notre confrontation avec nous-même, nous faisons de la poésie. »
William Butler Yeats

« Qu’on me permette seulement de dire aux lecteurs de ces poèmes que j’invite à pénétrer dans l’intimité de Yeats qu’elle est, de toutes les forces qui animent son œuvre comme la vie anime un être, celle qui m’a paru de façon surprenante, insistante, violente, le mieux exprimer sa personnalité, celle qui, au fil des traductions, a presque guidé ma plume ; cette force c’est l’amour, un amour irrationnel, passionné, total, oui absolu pour la vie, évidemment — mais cela est banal de le dire d’un poète — mais bien plus précisément pour les femmes. Yeats est en effet un grand, un extraordinaire amoureux. »
Jean Briat