La gravure : quelles problématiques pour les temps modernes ?

Collectif

Mercredi 1er juillet 2009 // COLLECTION
Architecture

2911059261 — 158 p. (17x24) broché, 22 pages de planches — 32,00€ — Tirage 1000 — disponible

Depuis plusieurs années, nous assistons à un renouvellement de l’intérêt pour la gravure de la période des Temps modernes. Ce riche médium artistique suscite les travaux d’étudiants et de chercheurs en histoire de l’art et en histoire selon les approches les plus variées et la plus large chronologie (XVIe-XIXe siècle). Ce recueil, La Gravure : Quelles problématiques pour les Temps modernes ?, témoigne des divers visages de cette recherche qui s’élabore actuellement. La réunion de quatorze textes inédits de jeunes chercheurs français et étrangers offre un panorama représentatif des domaines abordés et des axes aujourd’hui privilégiés. L’estampe est ainsi appréhendée sous des angles de vue différents mais complémentaires : procédés techniques, dimension commerciale, diffusion médiatique, tradition humaniste de l’emblématique, collections, caricature, interpréta­tion de la peinture et de la sculpture, pratique d’amateurs, souvenir poétique, répertoire plastique dans les ateliers, etc. À l’étendue de ces thématiques, répond un non moins vaste cadre géographique. À travers ces divers essais sont ainsi mis en lumière des productions artistiques ainsi que des créateurs issus de France, d’Angleterre, d’Allemagne, d’Italie, des Pays-Bas et du Portugal.
Ce volume des Annales du Centre Ledoux vise à faire partager à un large public d’étudiants et de chercheurs, mais aussi d’amateurs et de curieux, un certain nombre de découvertes et d’analyses originales proposées par quelques-uns des représentants prometteurs d’un domaine de l’histoire de l’art en plein renouvellement.