Littérature et art

La demeure des ombres

Pierre Bergounioux

Jeudi 1er janvier 1998 // COLLECTION
"L’universel, c’est le local moins les murs"

2911059093 — 48 p. (15,5x24) broché — 10,40 € — Tirage 1000 — Disponible

« On possède trois domaines : celui de la réalité extérieure, à laquelle il n’importe aucunement que nous l’envisagions ou pas, celui des chimères, des êtres fictifs et des visions qui ne sont que pour nous, celui enfin que composent les ressortissants du premier lorsqu’ils établissent dans le second pour y former la mémoire. Habituellement, les frontières sont tranchées. Les populations n’interfèrent pas. À moins que l’immobilité du premier domaine ne prête à confusion. Quand rien n’a bougé dans le paysage, alors le temps qui est passage n’a pas changé. C’est toujours le passé, avec ses habitants. »
Pierre Bergounioux