L’arbre au-delà des images

Yves Bonnefoy, Alexandre Hollan

Samedi 1er novembre 2003 // COLLECTION
"La peinture, masque et miroir" Écrits sur l’art

2841031314 — 96 p. (24x30,5) broché — 30,00 € — Tirage 1200 — Disponible

« Quand Hollan décida, il y a déjà bien longtemps, de passer ses étés dans une garrigue presque déserte, où de longues journées de solitude dans la lumière constante font que les perceptions s’affinent, s’intensifient, c’est parce qu’à diverses distances de son petit mazet grand ouvert sur l’herbe rare et les pierres sèches sont disséminés de grands arbres, surtout des chênes, avec lesquels il recrée, à chaque retour, un rapport intime et même affectueux qui est devenu dès le premier jour le centre de sa pensée.
L’arbre est une leçon. Grâce à l’arbre on pourra aimer, réfléchir, penser en termes de vie plutôt que de connaissance : comme déjà ç’aurait pu être le cas, jadis, au jardin d’Éden. Rien d’étonnant qu’on ait de toujours fait appel à son témoignage.
Et aujourd’hui c’est Hollan qui établit avec lui la sorte de relation qui vaut son sérieux à son œuvre. »

Yves Bonnefoy