Cent poèmes

Kim Su-Yong

Mercredi 1er mars 2000 // COLLECTION
Notre Asie prochaine

2841030954 — 186 p. (24x16) broché — 14,50€ — Tirage 1500 — Disponible

Kim Su-Yong est né à Séoul en 1921. Après des études secondaires au lycée commercial, il part en 1941 poursuivre ses études à Tokyo. Il étudie ensuite l’anglais à l’université de Yonsei à Séoul. Mobilisé par les troupes du nord pendant la guerre de Corée, il connaît les travaux forcés et les camps de prisonniers. Dans les années 1950, il se consacre à l’enseignement et au journalisme, et, à partir de 1956, à l’écriture et à l’élevage des poulets, auquel il fait de nombreuses allusions humoristiques. Il prend ouvertement parti contre la dictature qui sévit au début des années 1960. Opérant la fusion de toutes les leçons du modernisme à la coréenne qui s’est formé au début du siècle sous l’impulsion d’influences étrangères, revendiquant l’expression de la totalité de la conscience (collective autant qu’individuelle), Kim Su-Yong jouera jusqu’à sa mort prématurée un rôle considérable dans la transformation des lettres coréennes.