De la Boétie

André Gallet

Mercredi 1er septembre 1999 // COLLECTION
Philosophie / psychanalyse

2841030857 — 74 p. (15,5x24)broché — 30,30 € — Tirage 300 — Disponible

« Discours politique, le Discours de la servitude volontaire n’a pas eu, étonnant paradoxe, de destin historique : publié pour la première fois en volume séparé en 1802, ce manuscrit n’en a pas moins une histoire — principalement celle de sa divulgation dans les libelles protestants, au XVIe siècle, dont nous parle Montaigne.
Cette histoire nous provoque à un questionnement qui est celui-là même du
Discours, entre croire et faire croire, entre loyauté et duplicité, sur fond de guerres civiles, de propagande et d’information ; mais ce questionnement suppose au préalable l’ouverture d’un espace protégé de cette grimace de la Tyrannie que représente le populas.
Cet espace a existé entre Montaigne et La Boétie, entre bien d’autres encore, aujourd’hui même. Montaigne l’appelait amitié ; nous proposons ici de le nommer, en ce qu’il instaure une frontière interne, espace analytique.
Prenant appui dans cet espace, le sujet y a affaire non plus à l’histoire (aux histoires) mais à l’historial dans lequel il se constitue en son nom propre - et trouve ses objets. »
André Gallet